Séparateurs de fluides: utilité et fonctionnement

Les séparateurs des fluides sont destinés aux applications les plus diverses. Montés sur manomètres, pressostats ou transmetteurs, ils permettent d´effectuer des mesures de pression dans des conditions difficiles: haute température, fluides corrosifs, visqueux, cristallisants.

Ils sont constitués d´une membrane métallique en acier inoxydable, pincée ou soudée sur un flasque supérieur que est accouplé à un flasque inférieur ou à une bride au moyen d´une coupelle boulonnée.
En accord avec le principe de Pascal, l´espace interne du tube Bourdon et du séparateur est vidée d´air et remplie complètement avec un liquide neutre. Ce liquide est déplacé par la membrane que se déforme sous l´effet de la pression. Le déplacement entraîne une déformation du tube Bourdon, que pousse a son tour l´aiguille d´indication de l´instrument.

La précision des instruments de mesure diminue quand ils sont montés sur des séparateurs. Ainsi il faudra augmenter en 0,5% la précision de l´instrument pour le montage directe et en ±1% pour ceux montages à distance.

  

< Choix des séparateurs

Pour un choix correct il est important tenir compte les conditions suivantes:

- Pression d´utilisation et la surpression éventuelle.

- Température ambiance et du fluide: toute variation de la température ambiance ou du fluide peut comporter des variations du volume du fluide transmetteur, et en conséquence influer sur l´indication de la pression. Pour températures du fluide supérieur à 90°C on recommande l´installation d´un tube capillaire ou une tour de réfrigération entre le séparateur et l´ instrument.

- La nature du fluide à mesurer: gaz, liquide, matière pâteuse, et sa composition chimique. En dépendant de le degré de corrosion on peut choisir correctement les matériaux à utiliser (acier inox, PVC, PP, PTFE...).